Une nouvelle pénalité fait son apparition chez TripAdvisor

  • Scoop.it
  • Scoop.it

 

Mes alertes et surveillances n’ont fait remarquer une étrange variante de ce Badge. Il n’est plus question d’avoir manipulé (ou tenté de manipuler) les avis, mais de transfert de propriété intellectuelle sur les avis ! Oui, vous avez bien lu, il est question de pénaliser les hôteliers s’accaparant le copyright de l’avis. Je vous laisse constater par vous même :

nouveau red badge copyright tripadvisor

Cliquez pour agrandir

 

nouveau red badge copyright tripadvisor

 

Une traduction toute personnelle, serait :

Message de TripAdvisor : TripAdvisor a des motifs raisonnables de croire que cet hôtel exige des invités un transfert de leurs droits de propriété intellectuelle pour les publications en ligne ou les avis liés à leurs expériences comme hôte de l’hôtel, ce qui décourage la mise en ligne de nouveaux avis accessibles au public. Veuillez tenir compte lors de la préparation de votre voyage.

Si quelqu’un dans la salle à une meilleur traduction, alors il est le bienvenue pour la publier en commentaire, elle sera postée dans l’article, avec un beau backlink

Mais pour quoi faire ?

Ce que je comprends du message est que certains hôteliers doivent faire signer un document à leurs hôtes (au check in par exemple) pour qu’ils cèdent leurs droits sur les éventuels avis qu’ils pourraient écrire. C’est quand même un peu fort. Mais qu’est ce qui peut motiver un hôtel à faire de la sorte ?

  • Pouvoir utiliser ces avis dans leur communication, comme argument commercial, sur leur site internet, etc.
  • Exiger le retrait, la suppression, d’avis qui ne leur plaisent pas, ils en ont les droits, le copyright, c’est plus facile
  • Écrire eux même les avis de leurs clients et les poster

A part cela, je ne vois pas, et les quelques personnes à qui j’ai demandé ne voient pas d’autres pistes !

Si vous avez donc un autre avis, une autre traduction, une autre interprétation, elle sera la bienvenue

Une chose est certaine, c’est que ce n’est pas « normal », qu’il y a un comportement louche de la part de l’hôtelier, sinon TA n’infligerait pas cette « sanction »

Mise à jour du 9 novembre

J’ai interrogé un spécialiste des réseaux sociaux d’Amérique du Nord, Daniel Craig, qui participe régulièrement aux événements organisés par TripAdvisor pour les hôteliers (les Master Class).
Si vous parlez la langue de Shakespeare, ce qui devrait être le cas en travaillant dans l’hôtellerie, profitez de ses articles à propos des réseaux et de l’hôtellerie

Daniel me confirme que le texte du badge n’est pas très clair. Il s’agit simplement d’interpeller les voyageurs sur le fait que cet établissement fait signer un document interdisant aux clients d’écrire des avis sur les plates formes d’avis. C’est assez incroyable de faire cela : Des hôteliers interdisent à leurs clients d’écrire des avis les concernant ! Le document qu’ils font signer à leurs clients précise qu’ils seraient passibles d’une amende de 3 000 $ si ils rédigent un avis sur internet, sauf si l’hôtel à validé l’avis avant sa publication, en gros ils demandent un droit de regard et de censure sur les avis !
La réaction de TripAdvisor ne s’est pas faite attendre et un nouveau badge à fait son apparition pour eux et pour prévenir les voyageurs !

Voici un extrait de ce que demande cet établissement à ses clients :
« In exchange and consideration for TPL protecting the privacy of TPL guests from unwanted publicity while on the property, guests at the Lodge agree to the following: that all publications– writings, photos, & video–via the internet or in any other form, whose subject is the result of a stay or other experience with TPL is the exclusive intellectual property of TPL, and that prior written permission to publish or post is required and shall be sought before publishing TPL-themed materials; failure to do so is actionable in a Nova Scotia court of law for breach of contract and copyright infringement; damages will be assumed at a minimum of $3000.00. The undersigned grant TPL exclusive right to request the removal of any materials from any place where undersigned have/has published or posted TPL-themed materials including travel review sites and blogs. The above surrender does not apply to mainstream print or broadcast media as defined by the Nova Scotia Defamation Act, as amended, whether or not they may also have a virtual component. »

Notez d’ailleurs, qu’un peu plus loin dans leur conditions générales de ventes il est spécifié que toutes reservations passant par un distributeur sera majorée de 18% (tiens pile poile la commission qu’ils doivent reverser…), mais là ou c’est malhonnête (ca l’est déjà allez vous me dire) c’est que cette taxe de 18% s’applique a toutes les prestations (même un verre de vin) alors qu’ils en payent la commission que sur l’hébergement ….

Leurs conditions générales de réservations et d’annulations sont d’ailleurs totalement abusives, vu de l’Europe …. comment peuvent ils faire partie du groupement Relais et Châteaux ?

http://www.southcoasttoday.ca/content/trout-point-takes-trip-advisor-and-bloggers

http://www.southcoasttoday.ca/content/trout-point-lodge-lawsuit-proceeding

Merci à Daniel

Ps: j’espere que les propriétaires ne vont pas m’attaquer en justice parce que je parle de leur établissement sur internet !
Notez qu’à aucun moment je ne cite le nom de leur établissement (juste visible sur une capture d’écran de TripAdvisor) ni ne fait de lien vers leur site, je ne souhaite pas participer à la promotion, à la visibilité de leur site !

Thomas Yung est l'artisan référenceur

Thomas est avant tout un hôtelier, il a été propriétaire et gérant d'un hôtel dans la Vallée de la Loire. Il cherche sans relâche comment mettre internet et ses nouveautés au service de l'hôtel et de ses clients. Vous pouvez aussi le croiser sur Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, et d'autres.

 

2 Comments

  1. 9 novembre 2011 at 17 h 30 min

    Quand on sait l'importance des avis clients pour le secteur du voyage, de l'hotellerie et de la restauration... Le mieux est encore de proposer une qualité de service irréprochable.

    Reply »
  2. 10 novembre 2011 at 14 h 38 min

    Avec le nombre d'hôteliers qui obligent leurs employers à rédiger de bon commentaires sur trip advisor, il était temps qu'ils ajoutent quelque chose.
    Même si un message plus agressif aurait été souhaitable. Ils peuvent se le permettre vue leur position dominante sur le marché.
    Par contre l'exemple cité d’empêcher les clients de commenter dans le contrat de location c'est du jamais vue.
    Objectif réussi, l'hébergement à eu un nombre de commentaire négatifs partout sur le web qu'il n'aurait jamais eu sans sa bêtise.
    L'arroseur arrosé ?

    Reply »

Leave a Comment

We would be glad to get your feedback. Take a moment to comment and tell us what you think.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>